Quels sont les risques et inconvénients de l’utilisation du Cloud pour les entreprises?

Selon un étude publiée par L’Eurostat, 36 % des entreprises européennes utilisent le Cloud en 2020, soit une augmentation de 12% depuis 2018. 55% de ces entreprises utilisent des solutions en rapport avec la finance, la comptabilité et la gestion de relation clientèle.


Source: eurostat: use of cloud computing services, 2018 and 2020 statistics

Depuis quelques années, les entreprises visant à accroître leur productivité et efficacité se convertissent peu à peu vers les solutions du cloud computing. Mais cela est-il vraiment la solution la plus adéquate, et quels sont les risques et inconvénients à prendre en compte?

Sécurité et Confidentialité

Le premier risque à prendre en compte, qui est aussi le plus pertinent, est celui de la sécurité et de la confidentialité. Il est important de choisir un tiers dont les services sont les plus fiables, tout en prenant en compte leurs politiques de confidentialité et de sécurité.

Il faut savoir que même les plus grandes entreprises ne sont pas entièrement invulnérables aux failles de sécurité. Il comprend toujours un léger risque que vos données soient, par malheur, mal utilisées ou volées, ou même qu’elles soient involontairement effacées; et tout ça peut-être même sans que vous vous en apercevez.

Même si de nos jours, les mesures de sécurité ont beaucoup évolué en matière de fiabilité, confier vos données sensibles à un tiers peut toujours poser un potentiel risque.

Limité aux services proposés

Il est à savoir que malgré le grand nombre de solutions que les fournisseurs proposent, leurs clients seront limités à celles-ci. Il sera difficile pour le fournisseur de vous offrir une solution qui n’est pas listée dans ses services. Par exemple, le fournisseur définit une limite de stockage par utilisateur, vous n’aurez pas d’autre choix que de les respecter.

Quant au déploiement, les entreprises auront un contrôle limité, ne leur permettant pas de personnaliser les infrastructures en back-end à leur guise.

Dépendance à l’accès internet

Le Cloud Computing est entièrement dépendant à l’accès internet. Si votre fournisseur d’accès internet fait face un problème technique, ou si il y a une coupure, il sera impossible d’accéder à la plateforme.

Pannes techniques

Les fournisseurs de cloud peuvent parfois faire face à des problèmes techniques, dus à plusieurs facteurs comme des pannes de courant, de connexion internet ou la maintenance de leurs serveurs etc. Tout cela peut nuire à l’accès à vos services cloud, les rendant temporairement indisponibles.

Migration d’un fournisseur à un autre

Une entreprise pourrait faire face à des difficultés si elle devait un jour migrer d’un fournisseur de cloud à un autre. En effet, l’incompatibilité entre les plateformes des deux fournisseurs peut engendrer des complications au niveau de la configuration, et ou même causer des coûts supplémentaires.

Les données sensibles de l’entreprise peuvent également être sujettes aux attaques malveillantes à la moindre compromission durant la migration.

3 J'aime

bonsoir @Ando

Récemment OVH a subi non pas une grave panne technique, mais un incendie d’un bâtiment contenant des datacenters. Le plus grand risque mis à part la connexion internet et d’être déconnecté de son logiciel SaaS basé sur le Cloud, c’est bien d’avoir une perte des données.

Dans ce cas, les backups sont essentiels et il faut vérifier leur récupération en faisant des tests d’implémentation. Au moins une fois par trimestre, voire tous les mois pour des structures plus sérieuses.

Ce n’est pas lors d’un crash qu’il faudra se poser la question si on a un PRA ou plan de recouvrement des activités.